Education respectueuse, Etre bienveillant envers soi-même, Etre en paix avec soi-même

Pourquoi l’éducation bienveillante ne suffit pas (1)

S’il y a bien une chose dont vous êtes sur, c’est de vouloir pratiquer l’éducation bienveillante dans votre foyer. Vous avez lu plusieurs livres, vous avez bien compris le concept et vous avez utilisez toute votre patience pour appliquer ce en quoi vous croyez profondément. Et pourtant, si tout ce que vous avez lu vous semble logique et pertinent, vous n’obtenez pas le résultat que vous attendiez. Alors, vous vous efforcez de continuer tout en ne comprenant pas ce qui cloche. Vous doutez de vous, de vos capacités. Résultat : vous vous sentez nul.le.

En vérité, et je ne vais rien vous apprendre, vous n’êtes pas nul.le. Et je ne vais pas non plus révolutionner l’histoire en vous disant que les recettes miracles, ça n’existe pas. Etre parent, si ce n’est pas un métier car on n’est pas rémunéré pour, c’est au moins un apprentissage. On pourrait aisément croire que c’est inné, mais je pense vraiment que c’est faux. On apprend à être parent au fur et à mesure, on devient parent grâce à nos enfants. Mais, comme pour tout apprentissage,nous avons besoin d’aide. On apprend par mimétisme (de ce que l’on a nous-mêmes vécu étant enfant), en écoutant des conseils (de grands-parents, de professionnels de la petite enfance) ou en lisant.

Il ne faut pas se voiler la face, la plupart du temps nous ne faisons que reproduire ce que nous avons vécu quand nous étions enfants. Or, si nous souhaitons justement éduquer nos enfants en choisissant un autre mode éducatif, lire des livres sur le modèle choisi ne sera pas suffisant. Nous aurons beau nous y jeter corps et âme, cela n’aura rien de miraculeux. Evidemment, se renseigner sur les valeurs que nous souhaitons transmettre, sur la façon dont fonctionne le cerveau des enfants ou encore de quelle manière il est possible d’éduquer respectueusement son enfant est une étape nécessaire si ce n’est fondamentale pour y arriver. Mais malheureusement, cela ne suffit pas.

S’aimer soi-même, la première étape indispensable.

Ma page facebook a rencontré un beau succès quand j’ai commencé mes panneaux sur l’éducation positive. En y mettant des informations courtes mais claires sur le développement de l’enfant ou sur les valeurs portées par ce mode éducatif, beaucoup de personnes ont trouvé cela très utile. Et tant mieux! Car ces panneaux étaient justement faits pour cela! Et puis, en septembre dernier, j’ai commencé à parler de développement personnel en informant sur l’Enfant Intérieur et l’importance de se reconnecter à lui. Certaines personnes m’ont confié ne plus trop se reconnaître dans ce que je proposais à travers ma page. Et pourtant!

Pourtant c’est, à mes yeux, un élément primordial pour réussir une éducation respectueuse!

Dans notre personnalité se trouvent deux personnes. L’Enfant intérieur, toujours présent malgré le fait que nous soyons adulte, et l’Adulte intérieur.  L’Enfant, c’est notre partie sensible, vulnérable, celle qui est régie par les émotions. C’est souvent aussi notre intuition, notre instinct. Cette partie correspond plutôt à notre cerveau droit, qui pré-existe au début de la vie. L’Adulte, c’est celui qui pense et qui agit. Il choisit et décide, et correspond plutôt au cerveau gauche,  qui comporte le savoir et l’expérience.

Note Enfant Intérieur est façonné par la manière dont nous avons été éduqué. Le problème, c’est que lorsque nous n’avons pas pu vivre un attachement suffisant avec nos parents, nous n’avons pas appris à nous attacher à nous-mêmes, c’est à dire à l’enfant en nous. Nous nous sommes construits sur le modèle de nos parents et la relation que nous entretenons avec nous-mêmes est calquée sur celle qu’ils avaient avec eux-mêmes et avec nous. La plupart d’entre nous a eu des parents qui ont essayé de faire de leur mieux, de nous aimer comme ils le pouvaient. S’ils n’ont pas su toujours nous traiter avec amour, c’est uniquement parce qu’ils ne s’aimaient pas eux-mêmes et c’est cela que nous, leurs enfants, avons reproduit. Il est donc nécessaire de couper cette boucle si nous ne voulons pas que nos enfants, à leur tour, reproduisent ce schéma.

La plupart des gens se coupe de leur enfant intérieur. Ils ne veulent pas l’écouter et préfèrent ainsi se couper de leurs émotions. Or, comment peut-on arriver à écouter les émotions de nos enfants et leur apprendre à vivre avec si nous-mêmes nous n’avons pas réussi à nous reconnecter avec les nôtres?

Il est plus facile de se couper de son Enfant intérieur que de l’écouter, car il enferme souvent des douleurs liées à l’enfance. L’enfant a été brimé, rabaissé, se sent nul et pas capable. Il est donc presque naturel de l’abandonner en espérant qu’il enfouisse avec lui toutes les blessures que nous ne souhaitons pas revivre et faire remonter à la surface. Pourtant,  chaque situation que nous vivons avec nos enfants vient toquer à la porte des souvenirs de notre enfance. Mais comme nous refusons qu’ils reviennent, nous nous mettons en colère.

Le risque est que notre enfant se retrouve en conflit avec notre Enfant intérieur qui n’a pas été comblé. Cela crée des situations de tensions dans lesquelles on crie souvent sur nos enfants, simplement parce que notre Enfant intérieur n’est pas au clair avec ce qu’il se passe.

L’intérêt est donc double : Nous reconnecter avec notre Enfant intérieur pour pouvoir nous connecter correctement avec nos enfants. Il serait bien trop dur de vouloir proposer une éducation à nos enfants quand notre propre Enfant est encore blessé de la sienne. Il faut donc prendre le temps de rassurer notre Enfant Intérieur avant de réussir à le faire avec les nôtres!

Si vous êtes arrivés jusque là dans la lecture de cet article, je vous félicite! Je vous propose de vous expliquer dans un prochain article comment arriver à identifier votre Enfant Intérieur (qui se manifeste souvent même si vous ne le pensez pas) et comment arriver à rétablir la situation d’équilibre entre cet Enfant et votre Adulte. Je reviendrai également sur deux autres éléments indispensables à la réussite de l’éducation respectueuse et dont je n’ai pas encore parlé.

En attendant, si vous souhaitez en apprendre un peu plus sur votre Enfant Intérieur, je vous invite à regarder mes petits panneaux violets sur ma page facebook ou mon compte instagram parents_epanouis.

page facebook : https://www.facebook.com/parentsepanouisenfantsheureux

instagram : https://www.instagram.com/parents_epanouis/