Pour adultes

Et sinon je lis #7

Au cours de nos vacances, mon beau-père m’a donnée un livre qu’on lui avait offert. J’aime bien le principe que les livres circulent, qu’ils ne restent pas piégés entre d’autres livres dans une bibliothèque. Qu’ils voyagent, vivent et passent de mains en mains.

Mais honnêtement, quand j’ai vu la taille de celui-ci, j’ai regretté qu’il ne soit pas dans ma liseuse, c’est tellement plus pratique!

J’ai regardé l’auteur….Musso. J’en ai lu plusieurs, il y a quelques années déjà, m’étant aujourd’hui détournée de ces auteurs qui pondent un livre par an, comme des machines. j’imagine qu’ils sont sous contrats et qu’ils doivent sortir un roman une fois par an, mais cela me fait m’éloigner de ces auteurs. J’ai l’impression qu’il n’y a plus que du rendement et de la vente derrière les lignes écrites, et ça me bloque. Je m’imagine même les auteurs faire écrire leurs livres à d’autres personnes….bref, j’étais moyennement emballée par le nom écrit sur la couverture, mais ce n’était après tout peut être pas un mauvais roman.

« Un appartement à Paris » m’a finalement beaucoup plus. J’ai aimé l’écriture, fluide et simple, ainsi que l’histoire, qui m’a donnée envie de connaître la fin rapidement. Il fait parti de ces livres que l’on dévore, happé par l’intrigue, et que l’on veut terminer le plus rapidement possible.

L’histoire? Un dramaturge mysanthrope se rend à Paris pour trois semaines pour écrire sa nouvelle pièce de théâtre. Son agent s’est chargé de lui louer un très belle appartement ayant appartenu à un peintre, mort l’année d’avant. Dans le même temps, Madeline, qui a besoin de se ressourcer et de faire le point sur sa vie, décide elle aussi d’aller passer quelques jours à Paris. Un malentenu et les deux personnages se retrouvent ensemble, à louer le même appartement en même temps. En essayant d’arranger les choses, ils apprendront des bribes de vie du peintre, et se verront, malgré eux, emporté dans une énigme et auront alors qu’une seule envie : connaître la vérité.

J’aime lire ce genre de roman comme je regarde une série : cela me permet de voyager avec les personnages, de rentrer dans l’histoire et de la vivre en même temps qu’eux tant que je n’ai pas fini le livre. Mais il n’apporte rien de plus qu’un bon moment de détente. Ceci dit, c’est déjà pas mal, non?

SG_CORRECTION 4 -UN APPARTEMENT.indd

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s