Pour adultes

Et sinon je lis #6

Enfin! Enfin je trouve le temps de lire, pour mon plus grand bonheur. Et quand je dis lire, je veux dire dévorer! J’aime pouvoir vivre en même temps que les personnages, ressentir les mêmes émotions qu’eux et avoir l’impression de voyager. bref, je vis l’histoire à fond. Difficile à faire quand on est coupé sans arrêt dans notre lecture, qu’on relit 100 fois la même ligne ou le même passage et qu’on met des jours et des jours (voire des mois) à finir un bouquin.

C’est ce qu’il m’est arrivée récemment avec un livre de Laurent Gounelle, « les Dieux voyagent toujours incognito ». J’ai mis tellement de temps à lire les premiers chapitres, que je n’ai pas apprécié le livre. Mais les vacances sont arrivées, et j’ai pu dévoré tout ce que je n’avais pas lu du livre : ma première impression était totalement fausse. Comme quoi, les conditions de lecture sont également importantes!

Dans ce livre, nous suivons la vie d’un jeune homme de vingt et quelques années qui veut mettre fin à ses jours. Pour cela, il décide d’aller sauter de la tour Eiffel. Mais, à l’approche du moment fatidique, il rencontre un homme qui lui promet qu’il peut changer sa vie, à la condition qu’il fasse exactement tout ce qu’il lui demande de faire… Ces fameuses demandes s’avéreront de plus en plus saugrenues et difficiles à réaliser, mais le jeune homme n’a pas le choix car il a juré sur sa vie. Mais l’homme n’a pas menti, sa vie va radicalement changer. Gounelle nous présente encore une fois un beau roman sur fond de développement personnel qui servira donc à chaque lecteur qui se retrouvera sous les traits du héro et notamment sous son principal défaut : le manque de confiance en soi.

gounelle

Le deuxième roman, je l’ai dévoré sur une journée de trajet pendant nos vacances. Impossible pour moi de partir en vacances sans plusieurs livres. J’ai donc pris ma liseuse Kobo et l’ai remplie avec plein de romans divers. C’est le grand avantage de la liseuse, de pouvoir emporter avec soi de nombreux livres sans que ceux-ci prennent de la place.

Nous étions donc sur la route, et samedi oblige, des kilomètres de bouchons nous ont accompagnés tout du long. Alors, quand je n’étais pas au volant, je lisais l’excellent livre de Virginie Grimaldi « tu comprendras quand tu seras plus grande » et j’ai suivi Julia dans son poste de remplacement de psychologue au Tamaris, une maison de retraite de Biarritz. J’ai beaucoup ri, j’ai retenu mes larmes plusieurs fois, j’ai ri de nouveau. C’était frais, c’était pile ce qu’il me fallait pour les vacances. J’ai beaucoup aimé la manière dont elle a décrit les personnes âgées de la maison de retraite : des personnes attachantes, drôles, espiègles, bien loin des portraits qu’on pourrait s’imaginer. Alors, à la fin du livre, j’ai été triste de tous les quitter. C’est pourquoi,deux jours plus tard, j’ai commencé le deuxième du même auteur « le premier jour du reste de ma vie ». Cette fois ci, je suis partie faire une croisière autour du monde avec Marie, une quadragénaire  dont la vie n’est franchement pas drôle. Son mari la trompe avec tout ce qui bouge, et elle n’a rien de précieux à quoi se raccrocher, mis à part ses deux filles, des jumelles, parties de la maison depuis longtemps déjà. Elle décide donc de tout plaquer et de s’offrir cette croisière de trois mois sur laquelle elle compte beaucoup. Et elle a bien raison, car elle va radicalement changer sa vie!

Ma petite étant toute décalée, elle dort toute la matinée et me laisse ainsi le temps de me plonger dans la lecture  pour mon plus grand plaisir. J’ai donc pu lire en deux jours le dernier roman de Virginie Grimaldi.

Les trois romans sont chouettes, mais si vous deviez en choisir qu’un parmi les trois, alors je vous conseillerai « tu comprendras quand tu seras plus grande », pour son côté vraiment rafraîchissant et qui va vous faire faire des bonds émotionnels!

20885117_214193005780896_729584280_n

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s