éducation bienveillante

Le réservoir

Il y a quelques temps, ma fille nous a demandé ce que c’était, la bienveillance. Elle nous entendait en parler, et puis, après avoir vu le film Cendrillon (l’adaptation cinématographique la plus récente, pas le dessin animé), elle m’a posée cette question, car le mot revient très, très souvent dans le film.

J’ai eu du mal à trouver les mots, car, même si personnellement j’ai bien compris le principe que j’applique à la maison, je me suis rendue compte que je ne savais pas l’expliquer à ma propre fille.

Et puis, il m’est venue une idée. J’ai expliqué que nous avions tous un réservoir en nous. Comme une bouteille d’eau invisible. Un réservoir de patience, de bonheur. Que souvent, après une bonne nuit de sommeil, notre réservoir était plein. Que parfois, moi, au travail, je l’avais vidé presque de moitié et que j’avais moins de patience pour ma famille le soir. Et quand notre réservoir est vide, on n’arrive plus trop à se contenir. Parfois on crie, parfois on s’énerve…et qu’on doit essayer de ne pas le vider pour ne pas en arriver là.

Je lui ai dit qu’avec des mots ou des actes malveillants, on pouvait vider le réservoir des autres. Mais que l’on pouvait aussi leur remplir, par des paroles gentilles, des câlins ou autre acte de gentillesse.

Que la bienveillance, c’était ça. Être suffisamment à l’écoute des autres et faire en sorte que leur réservoir ne soit jamais vide. Qu’il fallait ne pas être avec des personnes qui vident le réservoir des autres par plaisir. Essayer de comprendre les comportements des personnes : est ce que s’ils nous crient dessus c’est parce que leur réservoir est vide?

Elle a bien compris, ça nous a beaucoup aidé.  Moi aussi, je dois dire. C’est vraiment pas facile d’apprendre à se connaître, savoir nos limites de patience, etc. Beaucoup d’adultes n’y arrivent même pas. Prendre conscience de ce réservoir, c’est déjà un grand pas! alors en prendre conscience enfant, wahou!

J’étais plutôt contente de mon image. Et puis, je suis tombée sur ça. Ce livre. Je me suis dit que non seulement je n’avais rien inventé, mais d’autres avant moi l’avaient expliqué, et surement bien mieux que moi!

Je l’ai commandé aussitôt !

 

livre-seau

3 réflexions au sujet de “Le réservoir”

Laisser un commentaire